CLÉMENCE DESROCHERS

MAISON DE DISQUES

DISCOGRAPHIE

clémence et marie-michèle sur scène - 2020

mes classiques en public - 2005

de la factrie au jardin - 2003

presqu'intégrale, vol.7 (1993) : de retour après la (méno) pause - 1997

PRESQU'INTÉGRALE, VOL.6 (1989) : j'ai show! - 1997

PRESQU'INTÉGRALE, VOL.5 (1985) : le derrière d'une étoile- 1997

PRESQU'INTÉGRALE, VOL.4 (1983) : plus folle que jamais - 1997

PRESQU'INTÉGRALE, VOL.3 (1980) : les retrouvailles - 1997

PRESQU'INTÉGRALE, VOL.2 (1975 à 1977) : Comme un miroir et Mon dernier show - 1997

PRESQU'INTÉGRALE, VOL.1 (1958 à 1974) : ce que toute jeune débutante devrait savoir - 1997

échos vedettes souvenirs : clémence desrochers - vol. 1 - 1962

BIO

Clémence Desrochers est une figure marquante de la scène artistique québécoise qui est trop peu connue pour son talent de poète et d’auteure-compositrice. 

La Sherbrookoise s’établit à Montréal à l’âge de 17 ans et fait partie de la troupe de la Roulotte de Paul Buissonneau, puis entre au  Conservatoire d’art dramatique de Montréal. Fondatrice d’une boite à chanson dans les années 60, elle est à l’origine de la carrière de plusieurs auteurs-compositeurs qui marquèrent la scène québécoise.

Sa comédie musicale Le vol rose du Flamant (1964), la première au Québec, qui fait l’objet d’un disque après avoir été portée à la scène, ouvre la voie à un nouveau genre qui en inspirera plus d’un, Michel Tremblay en tête. En 1969, Clémence Desrochers crée  Les Girls  avec Paule BayardLouise LatraverseDiane Dufresne et Chantal Renaud.

Clémence Desrochers reçoit en 2001 la médaille de Chevalier de l’Ordre National du Québec. Après avoir fait ses premiers adieux à la scène en 2008, elle reçoit le Prix de la Gouverneure Générale pour les arts de la scène de la réalisation artistique en 2009.

Le fonds d’archives de Clémence Desrochers est conservé au centre d’archives de Montréal de Bibliothèque et Archives nationales du Québec. Cette année sa chanson La vie de factrie est intronisée au Panthéon des auteurs-compositeurs canadiens.

VIDÉO

fr_CAFrench